Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Escrime Artistique et Escrime de Spectacle

 

Quinte Septime change de site ! Suivez nous sur :

 

-> https://www.facebook.com/quinteseptime <-

 

 

 

15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 09:29
Dans tout duel de capes et d'épée qui se respecte, on a droit à son lot d'injures, d'insultes traduisant l'énervement, l'agacement. Voici donc une sélection arbitraire de quelques uns de ces bons mots pour chatouiller la fierté de votre (vos) partenaire(s).

Extraits du Neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie française

 

CANAILLE n. f. et adj. XVe siècle. Emprunté de l'italien canaglia, proprement « troupe de chiens », dérivé de cane, « chien », du latin canis.

Individu malhonnête, méprisable.

 

COQUIN, -INE adj. et n. XIIe siècle, au sens de « gueux, mendiant », jusqu'au XVIe siècle. Origine incertaine.

Individu méprisable, trompeur, capable de malhonnêtetés.

 

CUISTRE n. m. XVIIe siècle, « valet, subalterne dans un collège ». Probablement cas sujet coistre, d'un cas régime coistron, « valet de cuisine », du bas latin *coquistro, « officier royal chargé de goûter les mets », dérivé de coquere, « cuire ».

 

FAQUIN n. m. XVIe siècle. D'origine incertaine.

Vieilli. Personnage sot, impertinent et méprisable

 

FAT (t se fait entendre), FATE (rare) adj. XVIe siècle. Emprunté de l'ancien provençal fat, « sot », et, en provençal moderne, « fou », issu du latin fatuus, « qui n'a pas de goût, insensé ».

Vieilli. Sot, niais.

 

FRIPON, -ONNE n. XVIe siècle, au sens de « gourmand ». Dérivé de friper II.

Personne qui vole adroitement et, par ext., personnage fourbe, qui ne se fait aucun scrupule de tromper.

 

MANANT n. m. XIIe siècle. Participe présent substantivé de l'ancien verbe manoir, « demeurer ».

Vieilli. Paysan. Par ext. et péj. Homme de basse condition, homme du peuple, et, fig., homme grossier, mal élevé. Il s'est conduit comme un manant.

 

MARAUD, -AUDE n. XVe siècle, marault . D'origine incertaine.

Vieilli. Terme de mépris dont on se servait pour désigner ou apostropher un coquin, un impudent.

 

MAROUFLE n. m. XVIIe siècle. Variante de maraud.

Vieilli. Personnage grossier, impudent.

 

MÉCRÉANT, -ANTE adj. XIe siècle, mescreant. Participe présent de l'ancien mécroire, « être incroyant ; refuser de croire », composé de mé- et de croire.

Vieilli. Qui ne croit pas aux dogmes de la religion chrétienne, et qu'on tient pour impie.

 

PALTOQUET n. m. XVIIIe siècle, paltoquet. Dérivé de paltoke, forme ancienne de paletot. Fam. et vieilli. Homme malappris, grossier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Quinte Septime, compagnie d'escrime de spectacle - dans Vivre au Grand Siècle
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -